Comment choisir une formation en alternance ?

Comment choisir une formation en alternance ?

Grâce aux formations en alternance, il est maintenant possible de poursuivre ses études et de devenir salarié. Cette solution est même très sollicitée par les nouveaux bacheliers. Par ailleurs, les étudiants peuvent l’intégrer à partir de 15 ans. Ils peuvent choisir entre deux contrats d’alternance : l’apprentissage et la professionnalisation. Sachez qu’ils offrent chacun les mêmes avantages.

Choisir un contrat selon son statut

Le système en alternance est souvent considéré comme le deuxième choix des étudiants auparavant. Aujourd’hui, il a le vent en poupe. De plus en plus de contrats sont signés tous les ans. Cela a augmenté de 16 % en 2019. Cette formation est accessible auprès des institutions pour le CAP, des universités ou encore des grandes écoles. Pour ceux qui cherchent un emploi, c’est la meilleure alternative. Elle est ouverte aux étudiants entre 15 à 35 ans et dans de nombreux domaines d’activité. Tourisme, financier, art,… le cursus en alternance permet de découvrir plusieurs métiers.

Apprentissage ou professionnalisation ?

Il faut tenir compte de son niveau d’études, de son âge et du diplôme acquis pour trouver le meilleur contrat. Le contrat d’apprentissage est réservé aux étudiants souhaitant poursuivre une formation CAP, détenant un bac ou un DTS. En général, il est conclu pour 6 mois jusqu’à 3 ans, entre les apprenants et leur employeur. La formation doit commencer 3 mois après le début du service dans l’entreprise. Quant au contrat de professionnalisation, il est dédié aux personnes diplômées d’un DTS ou d’une License, ou souhaitant bénéficier d’une formation complète.

Pourquoi choisir une formation en alternance ?

En alternance, les étudiants suivront une formation tout en assurant un emploi à temps partiel dans une entreprise cocontractante. Il y a donc une liaison entre la personne, le Centre de Formation et son employeur. Le cursus classique est associé à une vie professionnelle. L’apprenti sera directement confronté à la réalité du terrain. Il aura l’opportunité de mettre en pratique les connaissances acquises pendant les cours. De cette manière, il sera capable d’appréhender les différents problèmes associés à son secteur d’activité. En somme, il bénéficie d’une pratique solide en plus des cours théoriques.

Formation conseiller de vente : enjeux et choix

3 points à maîtriser sur le métier de motion designer

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

// Social icons // Facebook // VKontakte // Odnoklassniki // Twitter // Instagram // YouTube // Telegram // Search form icon (zoom icon) // Footer WordPress icon // Arrow icon // Edit icon // Rate icon