Le nombre de travailleurs indépendants atteint des summums actuellement en France. En réponse à la crise de l’emploi, c’est la solution trouvée par les particuliers afin de bénéficier d’un minimum de stabilité financière. Mais est-ce réellement une bonne idée ? Rien n’est moins sûr.

Quelques avantages certains

Il est vrai que devenir indépendant présente quelques avantages certains. Entre autres, c’est plus rapide de créer sa propre activité que d’attendre les recrutements des entreprises. D’autant plus que les sociétés, par souci d’économies, font pour la plupart appel à des consultants et externalisent une partie de leur entreprise.
Travailler en votre propre compte vous permet aussi de mieux agencer votre emploi du temps. Vous êtes votre seul patron et décidez seul de vos priorités. Ce qui peut largement profiter à votre vie de famille.
Enfin, en vous lançant dans cette aventure, vous imposer votre vision des choses. Vous définissez vos propres objectifs et agissez en conséquence. Exit la pression venant d’une hiérarchie, ce qui peut avoir des conséquences sur votre confort et votre aise dans la direction de votre entreprise.

Les revers de la médaille

Mais attention, ce genre de projet ne présente pas que des avantages. Un des plus important, et qui rebute souvent les particuliers, est l’instabilité financière. En effet, en choisissant de travailler à votre compte, vous devez savoir que vos revenus à la fin du mois dépendent de la popularité de votre activité, de votre visibilité et de votre implication dans le travail. Dans les premiers mois, certains ne comptent pas leur heure pour pouvoir entrer dans leur frais. Surtout que de nos jours, la concurrence est rude, peu importe le domaine d’activité que vous avez choisi.
Les chiffres sont alarmants, et peuvent vous influencer. Une grande partie des travailleurs indépendants retournent en entreprise après quelques mois d’échec. Malheureusement, avoir un concept ne suffit pas. Et pour ceux qui ont eu de la chance, ils ont dû patienter 6 mois minimum et parfois jusqu’à 2 ans pour vivre de leur activité. Il faut quelquefois un délai plus ou moins important pour que l’entreprise décolle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *